Aprés la mort

Après la mort :

• Certains expulsent les femmes qui ont leurs menstrues ou leurs lochies, ou ceux qui sont en état de grande impureté. On leur dit de sortir et de s’éloigner du mort comme si c’était des monstres ou des personnes indésirables. Ceci n’a aucune source dans l’islam.


• Ceux qui ont assisté à la mort de la personne délaissent le travail pendant 7 jours en pensant que cela est interdit pour eux.


• Certains pensent que l’âme du défunt tourne autour de l’endroit où il est mort.


• De laisser une bougie auprès du défunt la nuit où il est mort et ceci jusqu’au lendemain.


• De poser des branches vertes dans la chambre où il est mort.


• De lire le coran sur le mort jusqu'à ce qu’on entame son lavage.


• Couper les ongles du mort et raser son pubis.


• De rentrer du coton dans son anus, sa gorge et son nez. On a parlé de ce sujet. Or, certains morts connaissent des écoulements perpétuels et il est nécessaire de boucher les orifices avec du coton afin de ne pas salir le linceul, Wa Allahu 3alem. Cheikh al Albani a cité cette innovation dans le laps de temps qui est après la mort et non pas dans le lavage mortuaire et les oulémas, en particulier les savants de ahl al hadith, sont très précis dans ce qu’ils disent. Ainsi, il faut comprendre que Sheikh al Albani lorsqu’il cite le fait de couvrir les orifices avec du coton, il parle d’après la mort car là il n’y a pas de nécessité. Mais concernant le lavage, certains savants, comme cheikh Al outhemin, ont dit de façon claire et nette que cela était autorisé lorsqu’il y en avait la nécessité. De même, pour le faite de couper les ongles avant le lavage, cela n'est pas nécessaire, mais pendant le lavage, si cela est nécessaire, alors c’est autoriser.


• De prendre du sable et de le verser sur les yeux du mort en disant a ce moment : « Ne remplis les yeux des fils d’Adam que la terre et le sable. »


• Le faite que les proches du mort s’abstiennent de manger jusqu'à ce qu’il soit enterrer.


• De pleurer au moment du déjeuner et au moment du dîner.


• Certains laissent pousser leur barbe pour montrer leur tristesse suite à la perte d’un proche. Or, se laisser pousser la barbe, est une chose vraie mais qui est faite pour une chose fausse, ce qui est interdit en islam. En effet, l’homme doit se laisser pousser la barbe car le prophète a dit :« Laissez pousser vos barbes... » dans plusieurs hadiths.


• Certains délaissent et n’utilisent pas l’eau qui est présente dans la maison où est mort le défunt, car il pense que lorsque l’âme est sortie elle a plongé dedans.


• Certains ne mangent pas de viande cuite ou de viande grillée.


• Certains ne lavent pas les vêtements du mort jusqu’au 3ème jour en pensant que sa lui évitera le châtiment de la tombe.


• Certains disent que celui qui meurt le jour du vendredi ou la nuit du vendredi ne sera châtié qu’une heure et qu’ensuite le châtiment s’arrêtera et ne reviendra que le jour du jugement.


• D’annoncer la mort de quelqu’un en montant sur le minbar.


• Certains disent lorsqu’on leur annonce la mort de quelqu’un : « Al Fatiha 3ala rouhi foulan » cest-à-dire : "la lecture de la Fatiha sur l’âme de telle personne" (qui est décédée). La sunna du prophète lorsqu’on nous annonce la mort de quelqu’un est de dire « Ina lillahi wa ina ilayhi raji3oun »

 

 

 

Ajouter un commentaire